English Version

  • Musée de la Rivière Cascapedia
  • La Rivière Cascapedia
  • La Rivière Cascapedia
  • La Rivière CascapediaAvec la permission de Jean MacWhirter Bujold
  • La Rivière Cascapedia
Musée de la Rivière Cascapedia1 La Rivière Cascapedia2 La Rivière Cascapedia3 La Rivière Cascapedia4 La Rivière Cascapedia5

Fosses à saumon

Déplacer le curseur sur la carte pour agrandir l’image. Veuillez patienter, car le téléchargement prend un peu de temps.

Il y a plus de 180 fosses à saumons le long de la rivière Cascapédia et chacune d’entre elles recèle une histoire qui lui est propre. Il suffit d’imaginer les nombreux pêcheurs qui ont lancé leur ligne dans chacun de ces emplacements pittoresques et qui étaient animés par leur passion pour la pêche au saumon. Voici quelques-unes de ces histoires :

Fosse Mershon

Cette fosse a été nommée en l’honneur de William Butts Mershon (1856-1943) qui a pêché plus de 50 ans dans la rivière Cascapédia. Originaire de Saginaw, dans l’état du Michigan, aux états-Unis, M. Mershon a construit le Cascapédia Cottage en 1894 (maintenant connu sous le nom camp « Horse Island ») afin de pouvoir s’adonner confortablement à sa passion pour la pêche au saumon. Le 23 juin 1919, M. Mershon a attrapé un saumon de 46 livres (20,8 kg), sa plus grosse prise à vie. Il décide alors de donner son nom à cette fosse qui lui a permis de prendre ce fameux saumon. M. Mershon était tellement fier de cet exploit qu’il a écrit un article intitulé « Record Salmon of the Cascapédia » dans le numéro du mois d’août 1919 du magazine The American Angler.

Fosse à saumon Judge

Cette fosse a été nommée en l’honneur du juge en chef Horace Gray (1828-1902). La portion de la rivière où se trouve la fosse était réputée pour l’abondance de son saumon. Lorsque M. Gray est venu pêcher sur la côte gaspésienne, on lui a réservé cette portion de la rivière parce qu’il n’avait jamais attrapé de saumon de l’Atlantique. Il a réussi à attraper un saumon de 28 livres (12,7 kg). C’est d’ailleurs ce qui l’a motivé à nommer la fosse d’après son titre. Henry Nadeau (1888-1955), un commerçant de Cascapédia, a attrapé un saumon géant dans cette fosse le 5 juin 1920. Le monstre, qui faisait 54 livres (24,5 kg), demeure aujourd’hui le plus gros saumon de l’Atlantique à avoir été pêché par un Canadien.

Fosse à saumon Princess

Ce site pittoresque a été nommé en l’honneur de la princesse Louise Alberta Caroline (1843-1939). La princesse et son époux, le marquis de Lorne, qui étaient des pêcheurs à la ligne accomplis, ont pêché de nombreuses fois sur la rivière Cascapédia. La princesse Louise a pu démontrer son talent lorsqu’elle attrapa un saumon de 40 livres (18,1 kg) dans cette fosse. Une plaque de bois, qui a été découpée pour reproduire la forme de ce saumon et qui trône encore aujourd’hui au-dessus du foyer du Lorne Cottage, immortalise cet exploit. (Il est possible de voir cette plaque dans l’album de photographies.) La princesse Louise pourrait également avoir attrapé un saumon de 50 livres (22,6 kg). Elle a rapporté avoir fait cadeau de ce saumon à sa mère, la reine Victoria, qui l’a fait naturaliser. Aucune preuve tangible de ce poisson ne semble toutefois exister aujourd’hui. De nombreuses prises dignes de mention ont été attrapées cependant dans la fosse Princess, y compris le saumon de 47 livres (21,3 kg) attrapé par Dr Samuel J. Mixte le 18 juin 1888, le saumon de 48 livres (21,7 kg) attrapé par Charles B. Barnes le 17 juin 1893, et un second saumon de 48 livres (21,7 kg) attrapé en 1918 par Mme Louis Lapham.

Fosse à saumon Big Jack the Sailor

Les fosses n’ont pas toutes été nommées en fonction des prises exceptionnelles dont elles ont été le théâtre. La fosse Big Jack the Sailor a été nommée en l’honneur du seul jeune homme qui a survécu à l’accident qui s’est produit lorsqu’un chaland transportant des billes de bois s’est brisé. La fosse, qui est située le long d’un tronçon d’eaux tumultueuses, a été le théâtre d’un autre drame en 1906 lorsque trois jeunes hommes y ont perdu la vie. Malgré les courants importants qui caractérisent l'endroit, certaines prises importantes y ont été faites.

Si vous souhaitez en apprendre davantage au sujet de l’histoire des fosses à saumon de la rivière Cascapédia, veuillez vous reporter au livre de Jean MacWhirter Bujold intitulé The Grand Cascapedia River Pools.