English Version

  • Musée de la Rivière Cascapedia
  • La Rivière Cascapedia
  • La Rivière Cascapedia
  • La Rivière CascapediaAvec la permission de Jean MacWhirter Bujold
  • La Rivière Cascapedia
Musée de la Rivière Cascapedia1 La Rivière Cascapedia2 La Rivière Cascapedia3 La Rivière Cascapedia4 La Rivière Cascapedia5

Bienvenue

Bienvenue au Musée de la rivière Cascapédia. La rivière Cascapédia s’écoule paisiblement à travers le village de Cascapédia–Saint-Jules. Si elle pouvait parler, que d’histoires elle aurait à raconter sur les gens qui ont vécu le long de ses berges, sur ceux et celles qui ont pêché le saumon dans ses eaux et vécu une expérience inoubliable! Elle répéterait à qui mieux mieux les récits du folklore local en s’attardant sur les hommes qui se sont noyés pendant la drave ou bien sur ces fermiers qui ont été contraints de repartir à neuf après l’inondation de leurs champs. Elle raconterait également cette histoire du plus gros saumon jamais capturé dans ses eaux, ou même celle de cette princesse qui a su immortaliser la beauté naturelle de la rivière dans un de ses tableaux. Elle nous présenterait ces gens riches et célèbres qui ont fui la vie trépidante de la ville pour trouver paix et équilibre dans les forêts lointaines de la vallée de la Cascapédia. Elle nous parlerait enfin de ces pêcheurs qui reviennent année après année au même emplacement pour faire une ample provision d’histoires de pêche qu’ils pourront raconter à leurs proches au cours des mois à venir.

Ces pêcheurs étaient attirés, bien sûr, par les ressources abondantes de saumon de l’Atlantique, mais aussi par la chaleureuse hospitalité des villageois et par leur style de vie. La cohabitation de plusieurs cultures le long des rives de la rivière Cascapédia et l’influence réciproque que les membres des différentes collectivités ont eue les uns sur les autres ont joué un rôle important dans son histoire. La rivière Cascapédia pourrait même vous dire qu’elle ne serait qu’un cours d’eau comme les autres n’eut été l’amour qu’elle a suscité chez les gens de la place et chez les pêcheurs qui ont lancé leurs lignes dans ses eaux.